Ana Tristany, directrice de Dragoelectronica, participera du 13 au 18 octobre à la mission commerciale organisée par la chambre de Terrassa et son collaborateur en Russie. Ce pays, très diversifié, offre de plus en plus d’opportunités commerciales. C’est un importateur net de services, car sa structure d’entreprise n’est pas suffisante pour répondre à la demande. L’industrie locale n’est pas très compétitive et les dépenses sont donc largement consacrées à l’importation. Les machines industrielles, les composants électriques, les industries mécanique, optique, chimique et agrochimique, l’agroalimentaire, les plastiques et leurs dérivés constituent les principaux secteurs d’activité.